Anteranium

Anteranium est le "savant" mélange d'une saga mp3 et d'un livre audio. Cette fiction audio est à la frontière entre un récit compté par un narrateur et une histoire mise en scène. En ce qui concerne le genre, il s'agit de science-fiction futuriste, tantôt dramatique, tantôt humoristique. Cela donne un résultat étrange, mais dont je suis tout de même assez fier même si le résultat final est un peu aléatoire.

L'histoire se déroule dans une galaxie lointaine. Le récit nous ai compté par Altman, un des membres de l'équipage du Mingz II, un vaisseau de transport de marchandise. Le bâtiment est en route vers Nuraok, une planète colonisée par la confédération humaine. Tout se passe bien jusqu'à ce qu'une transmission radio soit interceptée.

Un appel d'urgence, en provenance de la planète Nostram va changer le destin de l'équipage du Ming II. La Station minière "Williams Prime" semble avoir été victime d'une avarie. Les membres du Mingz II n'ont pas le choix, ils doivent venir en aide aux mineurs de cette planète. En effet, celle-ci est excentrée et les secours arriveront sans doute trop tard sans leur intervention.


Les épisodes

Vous pourrez trouver ci-dessous le lien vers chaque épisode.

EPISODE 1 : MINGZ II - MP3
EPISODE 2 : REQUÊTE PRIORITAIRE - MP3
EPISODE 3 : NOSTRAM - MP3
EPISODE 4 : STATION WILLIAM PRIME - MP3
EPISODE 5 : TAMARA - MP3
EPISODE 6 : LA MINE DU SECTEUR B6 - MP3
EPISODE 7 : EDWARD - MP3
EPISODE 8 : LA FRESQUE - MP3

Les origines de la saga

L'idée de ce projet m'est venue après avoir cherché sur internet un film à regarder. Je recherchai un film dans la veine d'Alien. Après un bon moment perdu dans les limbes d'internet, j'ai été forcé de constater que ce genre ne courrait pas les rues même s'il existait tout de même quelques oeuvres valables.

Je me suis alors dit : "Eurêka ! Mais oui, pourquoi ne pas écrire une histoire moi-même !?". Je me suis donc lancé dans l'écriture d'Anteranium. Un peu à taton et sans idée précise, j'ai vite constaté qu'écrire une histoire n'était pas forcément de la tarte comme on dit. Finalement, à force de me creuser la tête, j'ai réussi à extraire deux trois idées. De fils en aiguille, j'ai réussi à entrevoir une aventure. J'ai finalement réussi à écrire deux chapitres. Je ne dis pas qu'il s'agit d'un chef-d'oeuvre (loin de là) mais, pour moi, c'était un véritable exploit d'avoir réussi à mettre par écrit ce que j'avais imaginé. En effet, imaginer quelque chose est une chose, l'écrire en est une autre.


L'enregistrement

Plusieurs mois après, je suis retombé sur ces deux chapitres d'Anteranium. Ils étaient là, un peu perdu sur mon Google Drive. J'ai commencé à relire les phrases que j'avais écrites et assez fier de moi, je me suis dit : "Et si j'en faisais une saga audio ?". Friands de saga et de livre audio, je trouvais cette idée très attirante.

Je me suis donc lancé dans cette aventure, tête la première ! J'avais déjà utilisé des logiciels d'enregistrement du son à une époque, quand je faisais un peu de guitare. Une petite expérience, mais une expérience qui m'a aidé à ne pas perdre trop de temps au démarrage et à me consacrer au contenu du projet.

J'avais déjà travaillé avec un logiciel un peu évolué comme Samplitude à l'époque, mais cela faisait très longtemps et je ne l'avais plus. Un peu radin et impatient, je me suis dit : "Bon ce n'est pas grave, je vais utiliser Audacity". Pour un logiciel gratuit, il fonctionne bien mais c'est tout de même un peu compliqué de temps en temps. Il faut être un peu Macgyver dans l'âme. J'ai donc enregistré les deux premiers épisodes avec et après j'ai changé de logiciel. J'ai trouvé "Garage Band" sur mac, gratuit et qui fonctionne très bien, ce n'est pas un outil pro, mais pour du gratuit c'est vraiment top !

Je ne vais pas m'étendre plus que ça sur la partie technique. Enregistrer m'a appris beaucoup de choses sur la création d'une fiction audio. Quand j'ai commencé, j'avais une idée précise de comment je voulais raconter cette histoire, mais je me suis vite rendu compte que ce n'était pas si simple.


Être un acteur

Quand j'ai commencé, je me suis dit : "Je veux créer une ambiance un peu stressante et oppressante dans le genre Alien". J'ai donc commencé à narrer mon histoire. Je me suis vite rendu compte que ce n'était pas si facile. Pour raconter une histoire, il faut être un vrai acteur. Il faut savoir mettre le ton, maitriser sa voix et en quelque sorte vivre ce que l'on raconte. En somme, c'est un véritable métier. Du coup, j'ai fait des prises, écouté, refait d'autres prises, encore... Je me suis amélioré et je m'améliore encore. Ce n'est pas encore parfait, loin de là mais c'est comme tout, ça vient avec l'entrainement.

Enregistrer ça prend du temps, de l'énergie, mais une autre épreuve m'attendait. Être le narrateur d'une histoire c'est une chose, être un des acteurs en est une autre. Comment faire plusieurs personnages ? Je voulais faire toutes les voies, car je ne voulais pas m'embarquer dans une épopée de recrutement et de gestion.

Le problème quand on veut faire toutes les voies, c'est qu'il faut faire des accents, car notre timbre reste le même. Ce serait étrange d'avoir la même voix pour tous les personnages. Les accents c'est intéressant dans le concept, mais en vrais ça donne quoi ? Et bien, ça donne un aspect humoristique. Oups ! C'est à ce moment que je me suis rendu compte que je ne pourrais pas faire une histoire stressante et angoissante.

J'ai donc pris la décision de faire ce mélange étrange, un hybride entre drame et humour naheulbeukien. Cela donne un résultat assez aléatoire, d'autant plus qu'à chaque épisode j'ai tenté des expériences audio. Ajout de bruitage, réglage du son, voix des personnages tout un tas d'expérimentations qui donnent une texture étrange à l'oeuvre.

Je conclus ce petit chapitre en remerciant Julie de m'avoir prêté sa voix et d'avoir fait l'illustration. Elle m'a également donné son avis et des idées pour chaque épisode !


Le mot de la fin

Pour conclure, je dirais que ce projet a été vraiment intéressant à réaliser et ce n'est pas fini ! J'ai appris beaucoup de choses, au niveau de l'écriture, du jeu d'acteur et de l'enregistrement audio. C'est une activité qui prend du temps et beaucoup d'énergie. C'est pour cela que je prends du temps entre les épisodes, il faut trouver la motivation et si elle n'y est pas, malheureusement ça ne ressort pas bien.

Quoi qu'il en soit, je suis très fier du résultat même s’il est particulier. C'est vraiment valorisant de voir une œuvre prendre vie et de se dire "C'est moi qui ai fait ça, youhou !!".


Si vous avez appréciés l'article, n'hésitez pas à commenter et à partager. C'est toujours intéressant d'avoir des retours ! :-)

écrit par
Steve Asgarm Auteur de la saga mp3 Anteranium & du livre audio Uraj

Widget is loading comments...